Footixette et le sport

L’avantage d’être intelligent, c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile, alors que l’inverse est impossible.

Eto’o et quand la directive du Barça est ridicule

Classé dans : sport — 19 juillet, 2009 @ 12:18

Qui serai le meilleur attaquand pour le Barça?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Je ne suis pas une fidèle admiratrice de Samuel Eto’o, je sais qui c’est un énorme joueur, qui a un instinct de buteur voir de killer des buts, bien que dernièrement il a eu besoin de beaucoup trop d’occasions de buts pour en marquer un.

Cela est vraiment néfaste pour sa cote comme joueur vendable à un prix fous, car il est clair qu’une équipe comme le Barça peut créer des dizaines d’occasions par match et que rater 8 buts c’est pas dramatique mais que se passerai-t-il si une équipe crée deux occasions et Eto’o les rates les deux ? Et bien la catastrophes, la chute de l’entraineur, l’hystérie collective des supporters du club et la mise en orbite de la qualité de buteur d’Eto’o, voir même le lynchage médiatique, la mise à mort au figuré d’Eto’o , mais c’est vrai que quand il veut travailler pour l’équipe, il y a en peu qui fasse aussi bien leur travail, c’est pourquoi je pense que l’on commet une petite injustice  avec lui, mais lui aussi est un casse-pied de première, chaque année en été, il revient sur le même sujet, argent, argent et argent ce qui traduit en langage ettonien veut dire, Ferrari, Aston, etc. etc. De plus bien que cela soit totalement insignifiant pour sa qualité de buteurs, ses oreilles sont un vrai handicap pour les maillots à son effigie, les oreilles se retrouvant toujours sous les axiles des pauvres gosses. Samuel si tu me lis, sois cool je ne me moque pas de toi, je rigole sans plus………….puis le Prince Charles, il les a plus grande que toi et bien plus décollées…et il s’amuse de ces blagues.

Mais je le di avant que la horde de hyènes fassent son apparition avec le truc du « les noirs, les ont plus grandes » etc. etc., je ne sais pas, j’ai jamais mesuré la taille des oreilles moi……… Si on ne peut même plus rire des riches on va où ? emoticone

Samuel Eto’o,  ils veulent le vendre à tout prix, à n’importe quel prix, pour trois raisons, pour avoir un peu d’argent, puisqu’ l’année prochaine il finit son contrat et partirai libre, parce que son salaire est très élevé et aussi parce qu’il on  besoin d’incorporer un autre buteur, en outre il doit s’absenter deux mois pour la coupe d’Afrique et, et je crois que la raison la plus importante est que Guardiola ne le veut pas, il ne le supporte pas, et ne la garder que parce que aucun club n’a voulu l’acheter l’an passé, cela aussi est remarquable, pourquoi aucun club ne le veut ? Certainement parce que son comportement non sportif vis-à-vis de son club est lamentable, et les gens problématiques sont difficiles à caser. De plus de mauvaises langues diraient que Guardiola préfèrerait un buteur plus sexy….mais bon cela c’est des ragots……

Mais il paraitrait que pour un dîner au chandelle, il préfèrerait CR7 à Angelina Jolie, je vois pas pourquoi c’est bizarre, tout compte fait moi aussi, Entre le gominé et celle qui achète des enfants comme on achète son pain….je préfère encore le melon, au moins je pourrais discuter de cosmétique avec un spécialiste. emoticone

Je sors, on va me raconter la dernière de mon adoré CR7 ou CR9…..Peut être qu’un jour je finirais par le trouver même intéressant……..mais non, impossible, on ne peut pas encore implanter des cerveaux, dommage avec le cerveau de Chita, il serait déjà presque intéressant.

Bah, aucune importance, il a juste changé de marque de gomina. Elle a pour non, « sans toi je ne suis rien »

Le Barcelone lui a donné une semaine  de vacances de plus qu’au reste de l’équipe, une manière de lui démontrer qu’ils ne veulent pas de lui. Cette histoire doit finir au plus vite, il ne peut plus rester, tout est brisé maintenant. Tout est oublié, ses buts surtout son dernier but en Champion League celui qui a servit pour ouvrir le score et permettre la victoire finale, et c’est pour cela que c’est une injustice quand même.

Mais le président Laporta est un homme parfois assez spécial, il mélange tout dans sa petite tête de catalan provinciaux, dis ainsi ce n’est pas une insulte mais bien pour le différencier de la majorité des catalans qui heureusement ne pense pas comme lui, oui ces catalans qui se croient le centre du monde, qui regarde leur petite existence et voit dans le miroir des fastes imaginaires. Tel un chihuahua se regardant dans un miroir et y voyant un grand danois.  Il utilise le Barça comme instrument politique, comme un pont vers le gouvernement de
la Catalogne, nationaliste extrême, indépendantiste jusqu’à la moelle, il oublie que si le Barça est plus qu’un Club c’est aussi grâce à tous ces gens qui ne sont ni catalans ni espagnols parfois, alors quand il insiste avec son catalan, il provoque un rejet social de son club, pauvre petit être rongé par une haine dont il ne sait lui-même d’où elle vient. Quand il comprendra que le Barcelone se doit d’être universel, quand il laissera à ses joueurs la libre élection d’apprendre ou non le catalan, un grand pas sera franchi.

Et oui, la directive du Barça peut être ridicule, pourquoi mélanger affaire de politique et le sport, l’anecdote avec Airberlin est grandiose, le président Laporta avait acheté les billets d’avion pour Chicago avec Airberlin, son équipe avait des matchs aux USA, suite à la négative de la compagnie de s’exprimer en catalan, Monsieur Laporta acheta ses billets ailleurs perdant ainsi une petite somme d’argent……….. À Chicago a-t-il exigé d’être reconnu comme catalan et non espagnol voir oh la honte un hispanique !!!!!!!!!

Quand on a plus de 40 ans et on crée de telles situations, c’est que dans notre petit cerveau, une vis est mal serrée voir est tombée, rouillée. 

Imaginer pour un instant un tel personnage commander une région, un pays donne la chair de poule. Mais ce qui est clair, c’est que le Barça comme équipe survivra et que un jour tout ceci ne sera qu’un cauchemar passé.

Un autre problème du Barça, c’est de toujours regarder ce que fait le Real Madrid, que les supporters le fassent c’est normal, ceux du Madrid le font aussi, mais la directive ? Pourquoi toujours espionner, critiquer etc., il devrait se centrer sur le Barcelone et oublier le Real, travailler de manière cohérente, former un groupe gagnant pas un groupe de pop star et faire en sorte que le sport sorte gagnant.

Et en dernier, se débarrasser de Cruyff, ce hollandais qui gangrène le club depuis des décennies, lui qui semblent plus préoccuper de voir perdre le Barça que de le voir gagner car même si Johan Cruyff a été un des entraineurs les plus innovateurs dans la planète football. Son travail au Barcelone est digne de mention et d’applaudissement. Le Barcelone actuelle a ses fondations sur  les piliers que Cruyff a bâtis, mais son incontinence verbale est étonnante et le servilisme que la presse montre envers sa personne ne me provoque que du dégoût. Élever chaque mot du néerlandais à la catégorie divine démontre le manque de personnalité des journalistes. Johan est un homme pas un dieu, qui gagne et perd comme tous, avec des idées aussi justes et erronées que celles des autres et sans avoir besoin d’applaudissement continu.

Le jour où il ne sera plus là, le club aura enfin un espoir de renouveau et de paix.

Mais le pire qui pourrait arriver est quand Laporta émule Perez, lui qui le critique tant, acheter Ibra pour 45 millions plus Eto’o plus Hleb revient à débourser environ 85 millions pour un joueur qui franchement……. Je ne connais pas ce joueur mais d’après ce que j’ai lu, il semblerait posséder un ego le double que celui du camerounais et pourrais déstabiliser le vestiaire avec une efficacité plus grande que celle d’Eto’o. Alors Guardiola viendrait-il de commettre sa première erreur ?  Pourquoi avoir abandonné l’idée de Vila ou Forlan ?

Le Barcelone semble abonné a commettrai les mêmes erreurs à longueur d’année comme quoi certain n’apprenne jamais de leur erreurs.  

Qui sait si malgré tout ces transferts de rêves, à la fin Barça et Madrid se retrouvent sans rien……….. Le football est plein de surprises……..  Eto’o et quand la directive du Barça est ridicule dans sport samuel_eto

Le football en été est certainement ennuyeux.

Classé dans : sport — 13 juillet, 2009 @ 11:48

Qui gagnera le Tour de France?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Indépendamment des fastes de Florentino pour le débarquement du Ronaldo maigre, où il  manquait seulement deux tigres de Bengale blancs et contempler comment l’astre métro sexuel se faisait éjecter dans les airs par un canon d’or vers la foule excitée, le reste rien qui soit bien intéressant.  Alors divaguons un peu et parlons de n’importe quoi ayant un rapport avec le foot et comme le seul qui bouge est le Madrid et bien parlons encore du Madrid…emoticone……….sujet qui ne m’intéresse pas mais pour passer le temps tout est valable. L’histoire est pleine de symboles. Des églises construites sur des mosquées et des mosquées construites sur des églises, des synagogues construites sur l’église qui avant avait été une mosquée et vise versa. Être gagnant et le paraître voilà le plus important. Il n’y a pas de victoire sans défilé victorieux. Nous ne sommes pas des gagnants si le peuple n’a pas l’occasion de nous acclamer et nous de nous pavaner montrant avec orgueil nos médailles et nos galons, même si en fait on les a eu dans un kinder surprise. Il ne suffit pas de construire un temple, il faut le fonder sur ce qui  précède. Ses ruines sont nos fondations, nous permettant de dire, oui c’est moi le plus fort, le plus puissant et le plus con ah non…pas ça ou oui? Bof ça n’a pas trop d’importance puisse que ceux qui admirent le sont encore plus.  La nouvelle est  le bain de multitudes, les applaudissements, les queues  aux portes du stade, les records d’assistance. Nous retournons au colisée, soyons l’empereur ayant le pouvoir et envoyons nos gladiateurs combattre comme des braves pour notre gloire, et s’ils refusent on les brise, on les humilie, on les détruit ou on les vend au marchés aux esclaves, ce marché si typique connu comme Mercato. 

Le Real Madrid  fait une grande équipe. Mais que célèbre- t-ils? Quand un groupe de  bons joueurs ont garanti le succès dans ce jeu capricieux appelé football ? Peut-on gagner un championnat parce qu’on a les meilleurs à chaque poste ? Et puis n’y aura-t-il pas à la fin de l’été un surplus de glace au melon dans les cuisines du Madrid ? Les guerres se gagnent-elles avec uniquement des officiers ? Qu’avec des soldats ? Non les guerres comme les matchs se gagnent par une parfaite connexion dans le groupe. 

Le mastodonte blanc extrait la force que des milliers d’amateurs lui ont insufflée dans ces après-midi estivaux du Bernabéu, tous ces braves gens qui comptent leurs sous pour s’acheter une baguette de pain et claquent 50 euros pour une présentation de 3 bonhommes dont le seul mérite est de taper sur un ballon. Les présentations officielles occupent l’espace que le football a laissé libre. Le marché a été frappé avec violence par Florentino et donne la sensation que le reste des équipes ne se sont pas encore remises de l’impression.  Le club de Chamartín, après la profonde récession due à Calderón, avait besoin de resurgir d’une manière impérieuse. L’alluvion de nouvelles produite après l’achat de Kaka, de Cristiano, d’Albiol et de Benzema peuvent être une manière pour mesurer les nouveaux horizons médiatiques du président. Images passionnées : filles sautant les barrières de sécurité pour embrasser l’idole portugaise (faudra m’expliquer mais bon….), jeunes intercepté (é) (s)  » oui, il y a aussi des hommes amoureux de Kaka ou Ronaldo »  brutalement avant d’embrasser leurs idoles, des milliers de personnes demandant à l’ex défenseur du Valence d’embrasser le blason madridiste, comme si d’une image religieuse il s’agissait, qui dans ce cas serait pour moi aussi débile…. Un nouvel ordre est né. Le Madrid n’est pas un état de l’esprit, mais  une altération hormonale, résultat de tout ça nous avons des hommes sentant le melon, des autres mi gomina, un autre dont le nom ne sent pas la rose et une paire de mi homme mi figue mi on ne sait pas trop quoi. 

Je peux comprendre, comme simple « footixette »emoticonec’est-à-dire je connais le minimum au football ou je fais croire que ou je sais plus moi-même, mais ça ne vous regarde pas………ah oui ? Ok, que le club madridiste ait besoin d’une thérapie de choc face aux corruptions du mandat précédent. Le problème apparaîtra quand l’anesthésie collective cache une réalité qui doit être rappelée. L’humilité est toujours une vertu qui accompagne les gagnants. Croire que les soldats font l’armée revient à  lire l’histoire d’une manière irresponsable. Le marketing, un mal nécessaire, ne va pas remplacer l’essence de ce sport. Compétitivité et chance. Technique et muscle. Ni maillots, ni numéros, ni cris des supporters. Si le ballon ne rentre pas, les applaudissements se transformeront en levée de mouchoirs blancs et les baisers en insultes.  Les grands projets naissent depuis le respect. Mais nous sommes aussi ce que nous avons été. Au Madrid on ne commence pas tout, simplement ceci est le début de quelque chose pour le Madrid. Le succès est  donné par les titres et par la beauté employée pour sa réalisation. Guardiola avait bien appris ces principes. Pellegrini semble être un homme avec les pieds sur  terre. Valdano, dans sa bulle rhétorique, aussi, mais il est la personne la plus soulante du monde quand il parle, version argentine de Guardiola ou Guardiola version catalane si vous préférez. Zidane, lui ne risque pas de  vous souler quand il parle car pour cela il devrait déjà parler, mais quand il parle, on regrette d’un coup qu’il sache le faire, n’assiste même pas  aux actes laudatifs, rien d’étonnant avec sa personnalité monacal. Florentino lui est bien dans son bain dans ce type d’événements, il est né pour la gloire. Même les joueurs de football ne paraissent pas s’amuser dans ces célébrations pompeuses. Ils savent jouer au football. Parler en public doit être un effort titanesque pour des personnes dont le langage est de taper avec le pied dans un ballon et qui si le foot n’existait pas, la plupart ne serait pas grand chose. Je comprends Pérez. Chaque minute de télévision est un spot de publicité gratuit. Chaque première page, chaque poster, chaque compte rendu, une petite dose de merchandising. 

Phénomène étrange, en tout cas, celui des fastueuses présentations. Incluant des messages et des symboles définitoires. Le temple de Calderón à peine enterré voilà que se lève  imposant celui de Florentino. Là est la question.  Le joueur le plus cher. La présentation la plus grande. Quinze maillots vendus par minute. Chiffres qui ne servent à rien si demain un club de troisième vous met 3 buts et vous élimine d’une compétition. 

La trentaine de joueurs du Madrid a commencé sont entrainement. Là commence vraiment l’important.  De la connexion entre ces joueurs de football, de leur respect au travail et du perfectionnement du système dépend la saison du club. De leur manière de traiter le ballon est d’où nous tirerons des conclusions. Le reste –  proclamations et  baisers est l’écorce incomestible d’un fruit appétissant. 

Des baisers sur le blason,  ou comment se moquer du monde en fait.  Parmi tous les gestes et cris j’en déteste un spécialement. Le plus laid. Celui qui me provoque la nausée, j’exagère un peu mais ça fait plus dramatique ;-) : embrasser le blason du maillot. Effacer avec ce geste le passé des joueurs de football. Célébrer l’affiliation artificielle à une équipe. Diriger le maillot à la bouche comme dans une communion avec des milliers de communiants. Inutile mais à priori indispensable. Le compromis est dans le travail quotidien et non dans ces gestes aussi vulgaires que festoyés et puis franchement ça fait un peu sale… J’éprouve  une certaine honte de voir comment des joueurs récemment arrivés uniquement dans un but de lèche-bottes  embrasse le blason. Souvent avec timidité, presque toujours obligés. Ce sont des symboles, il ne faut pas non plus crier au scandale. J’essaye de ne pas le faire. Eto´o – une personne correcte dans ses excentricités critiquait il n’y a pas longtemps ce type de démonstrations publiques d’attachement aux couleurs. Pour ensuite en faire autant tout comme Messi quelques mois en arrière. Samuel, après l’euphorie du but,  a porté l’emblème culé aux lèvres. Personne n’y échappe.  Si quelque chose nous a enseigné ce sport c’est que l’argent pèse plus que l’amour. Combien de maillot a embrassé Figo, Ronaldo, Owen et tant d’autres? Combien de fois Robinho ou Torres ont embrassé le blason de leur équipe cette année ? Alors messieurs les footballeurs quand vous mettez un but, embrassez un billet de mil euros ça fera plus crédible. emoticone

 Image de prévisualisation YouTube

12345...8
 

les chevaux[IMG]http://i33.... |
LES VERTS D'EUROPE |
Corcy Endurance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vélotaki 2009
| Roger Federer
| nos randos